Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Table des matières

L’avenir de ma restauration capillaire

Qu’est-ce qu’un traitement capillaire aux cellules souches folliculaires ?

Grâce aux récentes avancées de la recherche scientifique, de nouveaux traitements capillaires aux cellules souches des follicules pileux sont en train de voir le jour. L’ingénierie des cellules souches folliculaires représente sans doute l’avenir de la lutte contre la calvitie et toutes les autres formes d’alopécie. Pourquoi ?

Le cuir chevelu, malgré une chute des cheveux partielle ou définitive, conserve des cellules souches à partir desquelles pourraient naître de nouveaux follicules pileux. En maîtrisant la connaissance du cycle de vie et du mode de fonctionnement de ces cellules souches folliculaires, tous les espoirs redeviendraient permis pour venir à bout de la chute des cheveux et régénérer la chevelure durablement.

Partant de ce constat, différentes approches du traitement capillaire sont en cours d’expérimentation scientifique, chacune intervenant sur un point précis du processus de la croissance des cheveux ou de la calvitie, chez les hommes comme chez les femmes.

Comment fonctionnera ma thérapie aux cellules souches des follicules pileux ?

Plusieurs pistes sont en cours d’étude pour traiter la chute des cheveux par les cellules souches folliculaires. Ces nouvelles thérapies cellulaires permettront, par exemple, de reprogrammer des follicules pileux en phase télogène (fin du cycle de vie du cheveu) vers la phase anagène (début du cycle de vie du cheveu), ou encore de prolonger significativement cette première phase de croissance des cheveux.

Ces futures solutions capillaires pourront activer ou réactiver des cellules souches folliculaires présentes dans un cuir chevelu dégarni, ou inhiber et inverser la phase de miniaturisation des follicules pileux dans un contexte d’alopécie androgénétique. D’autres expérimentations vont même plus loin, en cultivant de nouveaux follicules pileux in vitro, à partir de cellules souches prélevées, en vue de les réimplanter dans les zones glabres ou clairsemées.

En attendant l’accès des patients à cette nouvelle génération de traitements capillaires, la solution la plus adéquate aujourd’hui pour accompagner la chute de cheveux demeure la greffe de cheveux.

La Turquie qui est la capital capillaire mondiale est à seulement trois heures d’avion de Paris, cette proximité avec l’Europe fait  du pays une destination phare pour une transplantation capillaire. Les prix pratiqués par les cliniques à Istanbul peuvent aller jusqu’à 50% voir 70% moins cher qu’en Europe, ce qui rend la greffe de cheveux plus accessible. Découvrez la greffe capillaire en Turquie en cliquant ici.