Les bilans sanguins font partie du processus de la greffe de cheveux. En fait, il s’agit d’une étape indispensable de la période préopératoire pendant laquelle le professionnel de la santé prélève deux échantillons de sang du patient. Il n’est pas possible de soumettre le patient à l’opération sans ces examens biologiques, parce qu’ils donnent une visibilité sur l’état général de la santé du patient et évaluent son aptitude à supporter l’anesthésie, mais aussi, ils permettent de réaliser la préparation du plasma riche en plaquettes dont le médecin utilise comme un traitement supplémentaire de la greffe de cheveux.

Parmi les analyses jugées importantes que le médecin recommande en général sont le test de VIH, un bilan hépatique et un test de coagulation. Les résultats de ces analyses sont confidentiels et restent à la disposition du médecin et le patient.

L’importance des analyses sanguins

L’objectif principale des examens biologiques est de prévenir le patient des complications potentielles opératoires et postopératoires, soit par l’annulation de l’intervention en cas des patients séropositifs pour le VIH ou l’hépatite B/C, ou bien par l’adoption d’une prise en charge adéquate dans certains cas (les patients diabétiques à titre d’exemple). Ces analyses ciblent généralement trois buts qui sont :

Le but de dépistage

Les tests sanguins reposent essentiellement sur le dépistage de VIH, l’hépatite B et C, le diabète, les troubles de coagulations et l’anémie. Seulement les résultats de ces tests peuvent confirmer si le patient est un candidat de la greffe de cheveux ou non, car ils donnent un aperçu sur l’état sanitaire du patient et montrent son aptitude à supporter la procédure de l’intervention.

Le but thérapeutique

Le plasma riche en plaquettes *PRP* est une substance qui fait partie du sang. Une fois l’échantillon de sang est prélevé, une centrifugation va être effectué pour extraire le PRP. L’importance du plasma réside dans l’accélération de la repousse des cheveux et la diminution du temps de la cicatrisation, c’est pourquoi, la plupart des médecins l’utilise en étant que traitement supplémentaire de la greffe de cheveux.

Le but préventif

La réalisation des bilans sanguins contribue non seulement dans la prévention du patient contre les complications opératoires et postopératoires mais également, elle protège l’équipe médicale contre le risque des infections transmissibles par le sang. Tous les patients ayant une volanté de subir une greffe de cheveux sont invités à faire ces examens de routine pour se protéger et en même temps prévenir le personnel médical contre l’exposition à n’importe quel agent pathogène.

Quel sont les examens sanguins recommandés avant une greffe de cheveux

À partir d’un seul échantillon de sang, on peut réaliser plusieurs tests, Chaque test a un rôle approprié dans l’orientation de l’opération. Parmi les examens biologiques recommandés on trouve :

Le test de VIH : le virus d’immunodéficience ou sida est une maladie qui affecte le système immunitaire de la personne en diminuant la défense du corps contre les pathologies. Il s’agit d’une maladie contractée par le sang affecté et par les rapports sexuels non protégés. C’est pour cette raison qu’il est contre indiqué pour ces patients de subir une greffe de cheveux car ils vont mettre non seulement leur vie en danger mais aussi, celle du staff médical.

Les tests de coagulation : afin d’éviter l’éventualité de saignement excessive lors et après l’intervention de la greffe de cheveux, il est indispensable de réaliser les tests qui permettent d’évaluer la coagulation du sang, les tests de coagulation peuvent donner également des informations en cas des troubles hépatiques.

Les transaminases : le test qui peut détecter si le patient souffre d’une infection hépatique ou non est le test de transaminases. Les transaminases sont des enzymes situés dans les cellules musculaires et hépatiques, l’augmentation de ces enzymes dans le sang peut signifier une atteinte hépatique.

L’hémogramme : NFS est un examen très important parce qu’il permet de détecter plusieurs pathologies comme les troubles de coagulation et l’anémie grâce à sa capacité de donner des informations sur plusieurs substances dans le sang. Avant l’intervention de la greffe de cheveux le médecin demande ce test pour savoir le nombre de plaquettes dans le sang mais aussi le taux d’hémoglobines.

Ferritinémie : c’est un test qui vise à mesurer le taux de fer dans le sang, le taux diminué de ferritine dans le sang peut être un témoin d’une anémie. La carence en fer est parmi les causes majeurs de la chute de cheveux, c’est pourquoi le médecin prescrit des suppléments en fer, s’il a détecté l’anémie chez le patient.

Glycémie à jeun : pour les patients diabétiques, la réalisation de ce test est importante avant l’opération. Elle vise à mesurer le taux de glucose dans le sang.

La durée et la facturation des analyses sanguins

Le prélèvement sanguin est relativement indolore et sa réalisation se fait dans le même jour de l’intervention et elle ne prend que quelques secondes. Les résultats de ces examens sanguins sont connus le même jour.

Le prix des analyses biologiques sont inclus dans le prix total de la greffe de cheveux et aucun paiement supplémentaire ne sera demandé le jour de sa réalisation.

Doit-on venir à jeun avant la réalisation de ces prélèvements ?

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun le jour de l’opération, le patient est invité à prendre un repas complet, cependant si le patient est diabétique, il doit être à jeun afin de réaliser le test de la glycémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *