Greffe de cheveux chez la femme

L‘Alopécie androgénétique ou perte de cheveux est vécue comme un véritable drame pour les femmes qui en souffrent.

dhi ou fue?

LEs technique de greffe pour les femmes

Tout comme pour la greffe de cheveux chez les hommes, les techniques utilisées pour la greffe de cheveux chez la femme sont la micro greffe de cheveux FUE et DHI. Ces différentes techniques de greffe de cheveux sont envisagées lorsqu’aucun traitement médical n’a donné des résultats satisfaisants, et que la calvitie provoque une grande souffrance psychologique chez la patiente.

Bien qu’une greffe de cheveux quel que soit la technique utilisée soit un geste chirurgical désormais banal. Celle-ci s’effectuant sous anesthésie locale, le risque de problèmes cardio-vasculaires reste possible. Dès lors le médecin à l’obligation de faire respecter un délai de 15 jours de réflexion, entre la première consultation et l’intervention chirurgicale.

Changer tout en restant soi-même

Les solution existent!

Vous

Même si l’âge est un facteur important à prendre en compte, pour le traitement médical et sans intervention chirurgicale de la calvitie féminine. Contrairement aux idées reçues, l’alopécie androgénétique ne touche pas uniquement les femmes ménopausées, elle peut en effet se déclarer à tout âge. Les causes en sont encore mal connues, même si les hormones jouent vraisemblablement un rôle.

Indications particulières chez la femme

L’impact psychosocial

L’impact psychosocial de la perte de cheveux chez les femmes est important et reconnu dans un certain nombre d’études.

Cependant on n’oubliera pas, lors de la décision opératoire, de prendre en compte le bénéfice/ risque de l’intervention et également le potentiel d’amélioration de la qualité de vie de la patiente. La technique de microgreffe de cheveu chez la femme est aujourd’hui très fiable et est pratiquée dans de nombreuses indications d’alopécies.

Les cas d alopecie reglable par la greffe pour une femme

services
All the Hair & Beauty Treatments You Need

Le plus fréquente étant l’alopécie androgénique (AAG) (40% des femmes). Les autres indications opératoires sont nombreuses et la greffe de cheveux par unités folliculaires peut également être réalisée dans certaines alopécies cicatricielles : alopécie de traction, pseudo pelade,lichen, alopécie frontale fibrosante…à condition que le processus inflammatoire soit entièrement stoppé. Elle est également indiquée dans la réparation des cicatrices alopéciques, qu’elles soient d’origines traumatiques, après brûlure ou post opératoire par exemple après un lifting ou ablation d’une lésion du cuir chevelu.

Dans une grande majorité des cas d’AAG féminine une petite bande frontale de cheveux intacts sur la ligne antérieure est préservée, permettant ainsi de réaliser une densification en arrière de cette zone et du vertex sans risquer de donner un aspect visible de la greffe de cheveux.

 La ligne antérieure du cuir chevelu est la partie la plus difficile à reconstruire car elle est la plus visible et il est bien plus facile de transplanter des unités folliculaires et de densifier en arrière de la ligne antérieure, plutôt que de reconstruire naturellement une ligne frontale.

 Le résultat sera ainsi plus esthétique et moins détectable chez la femme que chez l’homme. Ce qui fait de la microgreffe de cheveux chez la femme une indication de choix dans la réparation des alopécies.

Sélection des indications opératoires

Comme pour toute chirurgie, la qualité du résultat est étroitement liée à la bonne sélection des indications opératoires.

Chez la femme, le principal critère de sélection est la qualité de la zone donneuse. En effet cette zone occipitale pouvant aussi être atteinte par le phénomène de miniaturisation
caractéristique de l’alopécie androgénique 

Comme pour toute chirurgie, la qualité du résultat est étroitement liée à la bonne sélection des indications opératoires. Chez la femme, le principal
critère de sélection est la qualité de la zone donneuse. En effet cette zone occipitale pouvant aussi être atteinte par le phénomène de miniaturisation
caractéristique de l’alopécie androgénique , il est fondamental de vérifier sa bonne vitalité. Les mesures des densités et du taux de miniaturisation par vidéomicrosopie seront évaluées systématiquement en préopératoire, permettant de vérifier la bonne qualité de cette zone donneuse.

D’autres critères sont également à prendre en considération comme la couleur, la texture et le calibre des cheveux. Mais il faudra tout particulièrement évaluer la densité et la surface de la zone donneuse, par rapport à la surface de la zone receveuse. L’alopécie androgénique chez la femme peut être extrêmement extensive et peut s’étendre sur des zones habituellement préservées chez l’homme comme les zones occipitale, pariétales et temporales diminuant d’autant la surface donneuse et
pouvant dans certains cas contre indiquer l’intervention de greffe de cheveux pour la femme en question.


pouvant dans certains cas contre indiquer l’intervention. En fonction de tous ces paramètres, si la greffe de cheveux est une bonne indication, une planification de la procédure d’intervention, le déroulement de celle-ci, ainsi que le nombre de séances nécessaires, devront être précisés à la patiente.pouvant dans certains cas contre indiquer l’intervention de greffe de cheveux pour la femme en question.

Etre moi meme 
&Me sentir complete 


J'ai le droit d'etre l a meilleur version de moi meme !

Greffe de cheveux 360

Aller au contenu principal